Découvrez les nouvelles solutions AquaHacking pour protéger la Rivière des Mille Îles

By Laurence Basso Juin 2, 2021

Pour diffusion immédiate

Découvrez les nouvelles solutions AquaHacking pour protéger la Rivière des Mille Îles

Laval, le 02 juin 2021

Aqua Forum et le Centre d’interprétation de l’eau sont fiers de présenter les quatre équipes finalistes de cette 10e édition du Défi AquaHacking. L’annonce officielle des participants admissibles à la finale avec leur solution a eu lieu le mardi 1er juin à 13 heures en ligne et en direct lors d’un événement ouvert au public, marquant le début du mois de l’eau.

Les participants avaient pour mandat de développer des solutions innovantes à ces quatre enjeux de l’eau : L’indexation des habitats aquatiques, les surverses des eaux usées, la variation du couvert de glace ainsi que la faune aviaire et la qualité de l’eau.

Les quatre équipes qui s’affronteront en finale pour remporter le grand prix de 20 000$ pour leur solution sont :

  • O-Tech – Une équipe de l’ETE-INRS ayant comme objectif la protection des habitats aquatiques avec leur solution, O-Plast. Une innovation permettant la dégradation à la source des microplastiques.

«Nous sommes extrêmement heureux de notre qualification à la finale AquaHacking. Les solutions proposées par l’ensemble des participants étaient de haut calibre et répondent parfaitement aux enjeux énoncés. C’est avec beaucoup de rigueur que nous comptons poursuivre l’aventure AquaHacking. Merci pour cette unique opportunité d’entreprenariat.» – L’équipe O-Tech, Alae Benguit, agente de recherche à l’INRS et Yassine Ouarda, chercheur post-doctoral INRS/EnviroExpert

  • Over One Thousand – Un duo d’étudiants de l’Université Laval et de McGill soutenant la protection des habitats aquatiques grâce à leur innovation : une application dynamique de visualisation, d’analyse avancée et d’aide à la prise de décision permettant d’améliorer la gestion et la planification des activités de préservation.

« Sans ambition, il n’y a pas de progrès. Sans compagnon, il n’y a pas de raison. Sans passion, il n’y a pas de succès. » – L’équipe OverOneThousand, composée de Philippe Scalabrini (Candidat à la maîtrise – Président) et d’Ysael Desage (Candidat au PhD – Directeur de la technologie).

  • ILOS – Un trio d’étudiants de l’ÉTS proposant des plateformes flottantes multifonctionnelles permettant sensibilisation, mesures et protection de la rivière et de son écosystème.

« Incroyable, nous sommes très reconnaissants pour la confiance qui nous est accordée et travaillons activement pour développer notre solution Ilos, la prochaine île de la Rivière des Mille Îles. »- Maël Lahmar, cofondateur d’Ilos.

  • Solutions Ecotime – deux jeunes professionnels répondant à l’enjeudes surverses avec Oasis, un récupérateur d’eau de pluie tout-en-un, totalement autonome et entièrement automatisé.

«C’est avec humilité et beaucoup de joie que nous accueillons cette bonne nouvelle. Nous remercions le défi Aquahacking de nous offrir cette opportunité de croître et de nous aider à résoudre les enjeux d’aujourd’hui et demain par la valorisation des ressources inutilisées.» -Timothé Roy-Bouchard, Président Solutions Ecotime Inc.

Ces équipes finalistes entrent donc dans la deuxième phase du Défi, gagnent une bourse de 2 000$ chacune et bénéficieront d’ateliers de formation et de mentorat sur mesure pour les propulser en vue de la finale prévue à l’automne.

Tous les participants de la demi-finale ont également intégré la communauté des Alumni d’AquaHacking et obtiendront du support dans ce réseau réservé aux anciens participants qui souhaitent faire une différence pour l’eau.

« La cohorte de ce défi a été extraordinaire de génie et de créativité. Les équipes nous ont offert un concentré de solutions innovantes et de qualité. Je félicite les 4 équipes finalistes, mais je souhaite que toutes les équipes qui ont pitché en demi-finale puissent poursuivre le développement de leurs projets. Nous avons besoin de toutes ces solutions pour accélérer la course contre les multiples enjeux qui menacent la qualité, l’accessibilité et la gestion de nos cours d’eau». Anne-Pascale Richardson, Responsable de programme AquaHacking chez Aqua Forum

«Prendre part au Défi AquaHacking en tant que coordonnatrice est une expérience stimulante. Chaque équipe participante a su développer un projet unique livré avec enthousiasme et ingéniosité. Il est impressionnant d’être témoin de l’implication et de la passion inégalée de ces jeunes innovateurs. Voir leurs idées prendre forme avec ce défi est inspirant et assure une relève engagée pour la ressource eau. Je transmets mes félicitations aux finalistes en ayant hâte d’observer l’avancée de leurs solutions prometteuses pour la protection de l’eau.» – Isabelle Côté, Chargée de projets en communication au Centre d’interprétation de l’eau et coordonnatrice du défi

Vous pouvez voir ou revoir l’événement complet et découvrir les présentations des finalistes au lien suivant.

L’événement a débuté avec une vidéo de présentation de la rivière gracieuseté de Éco-Nature Parc de la Rivière des Mille-Îles. Le tout fut animé par la Directrice générale du C.I.EAU, Denise Cloutier accompagnée des contributeurs de ce concours répondant à des enjeux de l’eau. Plusieurs des organisations impliquées ont été représentées par un conférencier désigné pour ce grand jour afin de souligner l’implication précieuse de chacun dans le secteur de l’eau. Les partenaires de cette édition du AquaHacking ont aussi fait leur éloge aux participants pour leur motivation envers une cause environnementale aussi cruciale que l’eau. Nous remercions tous nos partenaires et nos commanditaires motivés à encourager cette nouvelle édition du Défi AquaHacking.

À propos du Défi AquaHacking :

Ce Défi a été créé par la Fondation de Gaspé Beaubien, est propulsé par la Fondation RBC et se déroule avec le soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité.

-30-

 

Le Centre d’interprétation de l’eau

Le C.I.EAU est un lieu unique et incontournable dans le domaine de l’eau au Québec. Situé à l’intérieur même de la station d’eau potable Sainte-Rose à Laval, cet organisme sans but lucratif a pour mission de promouvoir la protection et l’utilisation responsable de l’eau. Il accomplit sa mission à l’aide de son exposition permanente, de son offre pédagogique en laboratoire et de toutes ses autres activités d’animation. Le C.I.EAU s’adresse à un public curieux d’en apprendre sur cette ressource.

Site web : http://www.cieau.org

 

Aqua Forum 

Aqua Forum est une organisation à but non lucratif qui a pour but de sensibiliser les Canadiens aux enjeux de l’eau. Son programme phare est le Défi AquaHacking, une compétition technologique novatrice permettant aux jeunes Canadiens engagés de trouver des solutions à ces enjeux. Ce programme de plusieurs mois permet de développer l’entrepreneuriat responsable des participants à travers des webinaires, du mentorat et garantit une place dans un incubateur de startups ainsi que des fonds de démarrage. Depuis 2015, 28 startups et solutions issues du Défi sont encore actives aujourd’hui, plus de 500 k$ de fonds de démarrage ont été investis, et des milliers de jeunes Canadiens se sont engagés dans la cause de l’eau. Le programme a été créé par la Fondation de Gaspé Beaubien. Il est propulsé par la Fondation RBC et est soutenu par plusieurs partenaires tels qu’Ovivo, Lavery Avocats et Mitacs.

Site web : aquahacking.com

Réseaux sociaux : Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter

 

Source :

Isabelle Côté

Chargée de projets en communication au C.I.EAU & Coordinatrice du Défi AquaHacking RDMI

icote@cieau.org

 

Laurence Basso

Coordinatrice aux communications Aqua Forum

laurence@aquahacking.com