Webinaire: Déploiement de l’Agence canadienne de l’eau

By Laurence Basso September 28, 2020

Description générale

En décembre 2019, le premier ministre, l’Honorable Justin Trudeau, a donné à son ministre de l’Environnement, M. Jonathan Wilkinson, le mandat de créer l’Agence canadienne de l’eau :

« Avec l’appui de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, créer l’Agence canadienne de l’eau. Cette agence travaillera avec les provinces et les territoires, les communautés autochtones, les autorités locales, des scientifiques et d’autres parties prenantes pour trouver les meilleurs moyens de garantir que notre eau demeure propre et saine et que cette ressource est bien gérée. » – Extrait de la lettre de mandat

Le contenu de ces webinaires visera à:

  • de mettre en évidence le rôle et les fonctions prévus pour cette nouvelle agence
  • pour connaître la position de certaines organisations québécoises et internationales,
  • pour discuter du rôle que l’Agence canadienne de l’eau pourrait jouer dans la sensibilisation des Canadiens aux grands problèmes de l’eau

La Fondation de Gaspé Beaubien et Aqua Forum, appuyés par un groupe de travail, ont organisé ces webinaires.

Ces webinaires sont une occasion unique d’informer, d’inspirer et d’influencer les rôles et les fonctions que cette agence aura à l’avenir.

 

Webinaire n° 1 (10h30 à 12h00 EST) : L’Agence canadienne de l’eau et la province de Québec

Ce webinaire a pour but de faire le point sur la vision et les progrès réalisés à ce jour sur la création de l’Agence canadienne de l’eau et de prendre connaissance des recommandations mises de l’avant par les différentes organisations québécoises et internationales sur la gouvernance de l’eau.

 

10h30 : Mot d’introduction par Dominique Monchamp (animatrice), conseillère principale de la Fondation de Gaspé Beaubien.
 

10h35 : L’engagement du gouvernement face à la création de l’Agence canadienne de l’eau par Francis Scarpaleggia, Député de Lac-Saint-Louis.
10h50 : L’importance d’une gouvernance innovante de l’eau en 2020 par Jean Cinq-Mars, coprésident du Collaboratif Grands Lacs – Saint-Laurent et commissaire au développement durable du Québec (2009-2016).
 

11h00 : Les recommandations de la Commission mixte internationale par Pierre-Yves Caux, directeur des sciences et de l’ingénierie pour la section canadienne à la Commission mixte internationale (CMI).

11h10 : L’importance de se parler d’eau par Christiane Pelchat, présidente – directrice générale de Réseau Environnement.
11h20 : Période de questions et d’échanges

 

Inscrivez-vous en cliquant ici!

 

Partie 2 (13h30-15h00 EST) : Le rôle de l’Agence canadienne de l’eau dans la sensibilisation des Canadiens aux problèmes de l’eau

Ce webinaire vise à mettre en lumière les campagnes de sensibilisation aux enjeux de l’eau menées par différents organismes au Québec, tout en présentant les éléments clés de la réussite d’une campagne de sensibilisation du point de vue d’un expert en marketing.

13h30 : Mot d’introduction par Dominique Monchamp (animatrice), conseillère principale de la Fondation de Gaspé Beaubien
13h35 : Les plus grands problèmes liés à l’eau inconnus des Canadiens par Sonja Behmel, présidente-directrice générale et cofondatrice de WaterShed Monitoring; présidente et cofondatrice de WaterShed Monitoring Europe; Coordonnatrice scientifique à Agiro, Professeure associée de l’Université Laval.
13h50 : Des initiatives inspirantes en matière de sensibilisation aux enjeux de l’eau
Défi Saint-Laurent par Jean-Éric Turcotte, directeur général chez Stratégies Saint-Laurent et directeur exécutif du Fonds d’action Saint-Laurent
Le Centre d’interprétation de l’eau par Denise Cloutier, directrice générale
Économie d’eau potable par Mathieu Laneuville, directeur général adjoint, responsable du secteur technique de Réseau Environnement

 

J’adopte un cours d’eau par Nathalie Piedboeuf, Directrice générale, Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau

 

Pensez-bleu par Céline Schaldembrand, coordonnatrice aux communications au Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ)
Mon fleuve et moi par Benoit Mercille, directeur général de la Fondation Monique-Fitz-back

 

Instigateur de l’initiative « Les Blancs-bec débarquent »  Frédéric Poitras, citoyen engagé
L’engagement des ambassadrices de la réalité pour la protection de l’eau de Saukiing Anishinaabekiing,  André-Yanne, directrice générale du Projet de la réalité climatique Canada

 

14h20 : Les clés du succès d’une bonne campagne de sensibilisation, d’un point de vue marketing par François de Gaspé Beaubien, président – directeur général de Zoom Média
14h40 : Période de questions et d’échanges

 

Inscrivez-vous en cliquant ici!

 

Membre du groupe de travail

Le groupe de travail mis sur pied par la Fondation de Gaspé Beaubien et Aqua Forum :

  • Antoine Verville, directeur général du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ)
  • Denise Cloutier, directrice générale du Centre d’interprétation de l’eau et présidente du conseil d’administration du COBAMIL et membre du conseil d’administration du ROBVQ
  • Dominique Monchamp, conseillère principale d’Aqua Forum et Fondation de Gaspé Beaubien
  • Jean Cinq-Mars, co-président du Collaboratif Grands-Lacs St-Laurent et ancien commissaire au développement durable du Québec (2009-2016)
  • Jean Paquin, Vice-président technologie chez Sanexen
  • Jean-Éric Turcotte, directeur général de Stratégie St-Laurent
  • Stéphanie Allard, urbaniste et biologiste associée, ÉCOgestion-solutions (secrétaire)

Documents pertinents

En attendant les webinaires du 13 octobre, voici un résumé des principaux évènements, documents et webinaires publics, en lien avec la création de cette Agence ainsi qu’une lettre à l’attention du ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique.

 

Biographies


Dominique Monchamp, conseillère principale de la Fondation de Gaspé Beaubien.

Avec plus de 30 ans d’expérience solide en gestion et en organisation de programmes, Dominique Monchamp fait partie de la famille de Gaspé Beaubien depuis près de 20 ans. Entièrement dévouée à la croissance de la Fondation, elle joue un rôle clé dans la réalisation des projets de la famille.

Recrutée par Nan-B et Philippe de Gaspé Beaubien II en 1999, Dominique a été directrice des opérations pour les projets personnels de la famille.

De 2009 à 2017, elle a été directrice générale de la Fondation de Gaspé de Beaubien et depuis 2017, elle est conseillère principale de la Fondation de Gaspé de Beaubien et d’Aqua Forum.

Avant de rejoindre les rangs de la famille de Gaspé Beaubien, Dominique a occupé le poste de directrice de programme dans plusieurs organismes à but non lucratif, dont le YWCA de Montréal et l’Université du Québec à Montréal. Elle a également été consultante en gestion du tourisme pour GESCONA, une entreprise de tourisme et de voyage pour les entreprises.

Travaillant exclusivement pour la Fondation de Gaspé Beaubien, Mme Monchamp s’implique activement dans tous les programmes en cours, notamment le programme AquaHacking dédié à la conservation de l’eau.

Francis Scarpaleggia, Député de Lac-Saint-Louis

Francis Scarpaleggia a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2004. Depuis 2011, il est président du caucus libéral national. Il siège actuellement au comité de l’environnement de la Chambre des communes.

Francis a fait de la protection de l’eau douce au Canada une de ses priorités personnelles. Il a parrainé une motion au Parlement afin d’établir une stratégie nationale de l’eau, présenté un projet de loi visant à interdire les exportations massives d’eau, et plus récemment, a déposé un projet de loi sur les recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada. Il est aussi à l’origine d’une étude approfondie du comité permanent de l’environnement de la Chambre des communes sur les répercussions de l’exploitation des sables bitumineux sur les ressources en eau du Canada. Il parraine actuellement une motion d’initiative parlementaire demandant au comité de l’environnement de la Chambre des communes d’étudier les politiques et lois fédérales relatives à l’eau douce.

Francis a reçu un diplôme de premier cycle en économie de l’Université McGill. Il est aussi titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université Columbia et d’un MBA de l’Université Concordia

Jean Cinq-Mars, coprésident du Collaboratif Grands Lacs – Saint-Laurent et commissaire au développement durable du Québec.

a été commissaire au développement durable du Québec (2009 à 2016). À titre de commissaire, il a effectué de nombreuses vérifications sur une grande variété d’enjeux et de programmes allant des changements climatiques au Fonds vert en passant par les gaz de schiste, le secteur minier, la biodiversité, les pesticides, etc.

Avant d’occuper ce poste, il était président de ERSD Consulting, une firme de consultation oeuvrant au Canada et à l’international en environnement, ressources naturelles et développement durable. Il est l’ancien président de la Coalition pour la stratégie nationale sur les forêts du Canada (2004-2006). Il a également occupé les postes de président d’Habitat faunique Canada, chef de division pour la prévention et le contrôle de la pollution à l’OCDE à Paris, ainsi que divers postes de gestion à Environnement Canada. À l’OCDE, il a aussi participé aux évaluations des performances environnementales de la France, du Luxembourg et du Danemark.

M. Cinq-Mars est présentement consultant international en environnement, en développement durable et en audit de performance. Il est membre du groupe de Conseillers principaux du vérificateur général du Canada, associé de la Fondation canadienne pour l’audit et la responsabilisation et coprésident du panel d’expert du Collaboratif Grands Lac – Saint-Laurent.

Pierre-Yves Caux, directeur des sciences et de l’ingénierie pour la section canadienne à la Commission mixte internationale.

Le Dr Pierre-Yves Caux dirige un groupe de scientifiques spécialisés dans les ressources en eau à la Commission mixte internationale (CMI); Il est directeur des sciences et de l’ingénierie pour la section canadienne.  Ses travaux portent sur la résolution et la prévention des conflits dans les eaux limitrophes entre les États-Unis et le Canada par la gestion et la recherche concertées des niveaux et des débits d’eau, ainsi que de la qualité de l’eau.

Il a obtenu un doctorat en écotoxicologie en 1988 et a fait un post-doc au Centre Saint-Laurent où il a dirigé le programme sur les pesticides pour Environnement Canada. Il a ensuite rejoint la direction de la qualité de l’eau du ministère, puis la division des pesticides.  Il a dirigé la division des recommandations pour la qualité de l’eau.  Dans deux autres divisions, il a dirigé du personnel scientifique et politique et des chercheurs en technologies environnementales. M. Caux a présidé plusieurs comités liés à l’eau et aux substances toxiques. Il est l’agent de liaison de la CMI pour l’étude de la rivière Richelieu du lac Champlain, une enquête visant l’atténuation des inondations.  Récemment, il a codirigé une étude de la CMI sur l’excès de nutriments dans les bassins versants Champlain et Memphrémagog.

Il aime gérer et encadrer le personnel, collaborer avec des partenaires, diriger des programmes et donner des conseils sur la gestion des ressources en eau.

Christiane Pelchat, directrice générale de Réseau Environnement.

Avocate de formation, Christiane Pelchat a une vaste expérience du leadership. L’une des plus jeunes femmes élues députées à l’Assemblée nationale du Québec, elle a également été présidente du Conseil du statut de la femme du Québec, déléguée générale du Québec à Mexico et consultante sur le droit des femmes en Haïti et en Afrique de l’Ouest. Depuis 2019, elle est la présidente-directrice générale de Réseau Environnement, le plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec.

 

Sonja Behmel, Présidente-directrice générale et cofondatrice de WaterShed Monitoring; présidente et cofondatrice de WaterShed Monitoring Europe; Coordonnatrice scientifique à Agiro, Professeure associée de l’Université Laval.

Géographe spécialisée en limnologie, Sonja Behmel détient un doctorat en aménagement du territoire et développement régional. Cumulant maintes années d’expérience en gestion de l’eau au Canada et en Europe, elle s’implique activement dans la recherche et l’innovation ainsi que dans la formation de la relève, en plus d’être l’auteure de nombreuses publications scientifiques. Depuis plus de 10 ans, madame Behmel se distingue également comme coordonnatrice scientifique d’Agiro et comme bénévole dans diverses organisations vouées à la protection de l’eau, ici et à l’étranger. Au fil des ans, elle a remporté de nombreux prix pour la qualité de son travail, tant sur le plan scientifique qu’entrepreneurial.

En s’associant en 2013 à des universitaires et à des gens d’affaires, elle fonde WaterShed Monitoring, une entreprise qui vise à fournir aux intervenants impliqués dans la gestion intégrée de l’eau des solutions technologiques novatrices pour relever les défis liés au stockage et à l’analyse des données sur la qualité de l’eau tout en offrant des services d’optimisation et d’encadrement pour faciliter l’acquisition de connaissances et ainsi répondre aux besoins de gestion de l’eau, d’aménagement du territoire et de recherche scientifique. À cette fin, WaterShed Monitoring développe et commercialise EnkiMD, un guichet unique d’accès aux données sur l’eau basé sur les principes de « communauté intelligente » et de « communauté apprenante ».

Jean-Éric Turcotte, directeur général chez Stratégies Saint-Laurent et directeur exécutif du Fonds d’action Saint-Laurent.

Jean-Éric est formé en communication (Arts et technologies des médias), en géographie physique (Université Laval – Centre d’Études nordiques) et en environnement.

Jean-Éric est directeur général de Stratégies Saint-Laurent depuis juin 2011. Il avait œuvré comme coordonnateur de projet pour SSL entre 2008 et 2011. Depuis, août 2018, il occupe aussi la fonction de directeur exécutif du Fonds d’action Saint-Laurent, une Fondation qui soutien des initiatives de conservation, restauration et mise en valeur du Saint-Laurent. Il a également occupé le poste de directeur général chez Nature Québec entre 2005 et 2008 et d’autres postes à responsabilité au sein de divers ONG depuis 1998. Il a également enseigné la géographie au niveau collégial durant près de 10 ans.

Denise Cloutier, directrice générale C.I.EAU.

Denise Cloutier dirige le Centre d’interprétation de l’eau (C.I.EAU) depuis 2017, après y avoir été administratrice pendant sept ans. Avec son équipe, elle y sensibilise les publics de tous âges à l’importance de la protection et de l’utilisation responsable de l’eau par des animations scientifiques et l’exposition permanente « Le chemin de l’eau, de la rivière à la rivière » .

Depuis 2009, elle se consacre à l’amélioration de la gestion intégrée de l’eau, notamment avec son entreprise Arrimage.Com. Élue municipale pendant près de 20 ans, elle a complété un bac en marketing/gestion internationale aux HEC, puis une maîtrise en environnement à l’Université de Sherbrooke sur la gouvernance de l’eau.

Fortement impliquée dans le domaine de l’eau et soucieuse de la protection des cours d’eau, elle a fondé le COBAMIL (Conseil des bassins versants des Mille-Îles) qu’elle préside depuis 2010. Elle siège également au Conseil stratégique de la Table de Concertation Régionale du Haut Saint-Laurent et du Grand Montréal depuis sa fondation à laquelle elle a participé et aux conseils d’administration du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ), de la Coalition pour une navigation responsable et durable comme vice-présidente et de l’Association Lac Laurel.

Mathieu Laneuville, directeur général adjoint, responsable du secteur technique de Réseau Environnement.

Mathieu Laneuville est directeur général adjoint, responsable du secteur technique, chez Réseau Environnement. Il cumule dix ans d’expérience gouvernementale avec des responsabilités croissantes dans la mise en œuvre de solutions innovantes pour le développement durable. Il est reconnu pour sa résolution collaborative des problèmes avec les instances politiques et les spécialistes locaux et internationaux afin d’atteindre des résultats concrets, tels que la réduction du tiers de l’eau produite par personne au Québec. M. Laneuville communique régulièrement auprès d’auditoires diversifiés et a préparé plus d’une centaine de conférences, publications et entrevues au Québec et à l’international. Son leadership rassembleur a été récompensé par plusieurs organisations dont l’American Water Works Association, Polytechnique Montréal et l’Assemblée nationale du Québec. M. Laneuville est titulaire d’un baccalauréat en génie civil de Polytechnique Montréal et a reçu le prix de la meilleure maîtrise de l’École de technologie supérieure, où il enseigne maintenant aux cycles supérieurs.

Nathalie Piedboeuf, Directrice générale, Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau.

Madame Nathalie Piedboeuf est détentrice d’un baccalauréat en aménagement de la faune et d’une maîtrise en biologie. Depuis plus de 30 ans, elle travaille dans les domaines de l’écologie et de l’éducation relative à l’environnement (ERE).

Directrice générale du Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau depuis 1998, elle a entre autres mis en place un programme d’éducation en sciences de la nature et un centre d’interprétation de la nature dans la grande région de Québec. Initiatrice du programme J’adopte un cours d’eau, elle participe activement au développement et à la gestion de programmes de science citoyenne et de surveillance écologique de l’eau à l’échelle provinciale et nationale ainsi que du réseau de coordonnateurs régionaux. Elle a également participé au développement d’une formation sur les stratégies pédagogiques en ERE et à la mise en place d’un atelier de leadership au Québec.

Impliquée dans divers comités en éducation et liés à l’eau, Nathalie croit fondamentalement à l’importance de la sensibilisation, de l’éducation ainsi qu’à l’implication des citoyens et du pouvoir d’agir des jeunes afin de préserver cette précieuse ressource qu’est l’Eau.

Céline Schaldembrand, coordonnatrice aux communications au Regroupement des organismes de bassins versants du Québec.

Linguiste de formation, Céline Schaldembrand arrive au Québec en 2008, où elle réoriente sa carrière et entreprend un diplôme de deuxième cycle spécialisé en relations publiques à l’Université Laval.

Depuis lors, elle a surtout travaillé dans le domaine de la gestion de l’eau. D’abord, cinq ans à Stratégies Saint-Laurent comme coordonnatrice des communications, puis comme directrice des communications, où elle a notamment participé à la création de la Semaine du Saint-Laurent et à celle du Fonds d’action Saint-Laurent. Elle a également agi comme rédactrice ad hoc d’un numéro du Canadian Naturaliste consacré au fleuve Saint-Laurent.

Céline a également travaillé pendant deux ans au Conseil de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) où elle a coordonné et mis en œuvre une campagne de promotion de l’industrie maritime destinée à plusieurs publics tels que les élus et les municipalités, les médias et le grand public. Elle agit à titre de coordonnatrice intérimaire des communications à la ROBVQ depuis janvier 2020.

Benoit Mercille, directeur général de la Fondation Monique-Fitz-back.

Benoît Mercille est le directeur général de la Fondation depuis le premier août 2011.

Benoît est titulaire d’un baccalauréat en biologie de l’Université de Sherbrooke, d’un certificat en sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Rimouski et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en développement organisationnel de l’Université Laval. Il a travaillé une vingtaine d’années pour la Fondation de la faune du Québec où il a géré et développé des programmes d’assistance financière pour les organisations fauniques et de conservation, et où il a été responsable du développement de partenariats financiers et d’activités de collecte de fonds, ainsi que du développement de la notoriété de la Fondation.

Benoît a maintenant pour mandat de développer la solidité organisationnelle et financière de la Fondation Monique-Fitz-Back et de maintenir le haut niveau de qualité des projets réalisés par l’équipe de la Fondation.

Frédéric Poitras

à venir

André-Yanne, Directrice générale du Projet de la réalité climatique Canada

Passionnée par la justice environnementale et dévouée à outiller les gens pour qu’ils soient des acteurs de changement dans leurs communautés, André-Yanne a rejoint l’équipe du Projet de la réalité climatique Canada en tant que Directrice générale en mars 2019. La branche canadienne de l’organisation internationale fondée par Al Gore vise à propulser des solutions à la crise climatique en mobilisant des Canadien.ne.s de tous les pans de la société à devenir des leaders dans leur propre communauté. André-Yanne Parent est titulaire d’une maîtrise en anthropologie de l’Université de Montréal. Élue sur plusieurs conseils d’administrations, elle est un des membres fondateurs de DestiNATIONS, une ambassade culturelle et artistique des Premières Nations, Inuit et Métis à Montréal et a siégé au sein de la Commission Canadienne de l’UNESCO. André-Yanne a fait partie du Top 30 des moins de 30 ans du journal La Presse. Elle a été Directrice principale des opérations et de la philanthropie pour les communauté Inuites et des Premières Nations pour Fusion Jeunesse. Sous sa direction, la programmation autochtone de Fusion Jeunesse a notamment reçu l’édition 2017 du Prix Marcel Côté du Forum des politiques publiques, pour son leadership dans le développement des politiques publiques.

 

François de Gaspé Beaubien, président – directeur général de Zoom Média.

François de Gaspé Beaubien a obtenu un baccalauréat avec mention du Haverford College avant de décrocher un MBA avec distinction à la Harvard Business School en 1989. En raison de ses bons résultats scolaires, il a été recruté par la fraternité Phi Beta Kappa, l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses sociétés d’honneur académiques des États-Unis.

Après avoir terminé ses études, François a gravi les échelons de l’édition, passant de l’éditeur du magazine New England Monthly à celui de Telemedia Publishing, la plus grande société de magazines de consommation du Canada à l’époque, avec des titres allant du TV Guide au magazine Elle. Avec son équipe, il a transformé l’organisation, qui était déficitaire, en le groupe d’édition le plus rentable du Canada, puis il a vendu cette division en 2000.  Lui et son frère ont supervisé l’expansion de leur division radio en tant que co-PDG pour devenir le plus grand diffuseur radio du Canada, Telemedia, qu’ils ont ensuite vendu en 2002.  En 2003, François a acquis Zoom Media, une entreprise d’affichage intérieur. Depuis qu’il est devenu PDG, l’entreprise a connu une croissance (et une orientation) phénoménale, en divertissant et en éduquant numériquement plus de 35 millions de personnes chaque mois au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.  Il est l’unique propriétaire de Zoom.

L’homme d’affaires est également le co-fondateur et le président exécutif de Hivestack, une société qui permet aux annonceurs de cibler des publics personnalisés par voie numérique, en fonction des comportements du monde physique (en combinant l’engagement des appareils mobiles avec les panneaux d’affichage numériques). François a récemment vendu Ayuda Media Systems, une société de logiciels utilisée dans 22 pays pour ses systèmes de gestion des panneaux d’affichage, dont il était le président exécutif du conseil d’administration (il reste actionnaire minoritaire de la nouvelle société combinée avec l’acquéreur, Broadsign). Il est très impliqué dans l’industrie et préside le conseil d’administration de la Digital Place Based Advertising Association (DPAA), une initiative mondiale basée à New York qui cherche à favoriser la croissance des médias numériques hors domicile en réunissant les acteurs du marché (propriétaires de médias et fournisseurs de technologies) et en formant les spécialistes du marketing.