Des organismes de protection de l’eau du Quebec unissent leurs voix afin de porter leurs recommandations sur la future Agence canadienne de l’eau

By Laurence Basso Mai 10, 2021

La Fondation de Gaspé Beaubien s’est jointe à un comité ad hoc dont le but était de proposer des recommandations au ministre de l’Environnement et du changement climatique du Canada ainsi qu’à la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada qui, tous deux, ont eu le mandat de mettre en place une Agence canadienne de l’eau. Cette alliance québécoise est composée de La Fondation de Gaspé Beaubien, du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ), d’Aqua Forum, de Stratégies Saint-Laurent, du Centre d’interprétation de l’eau, de Réseau Environnement et de Sanexen Services Environnementaux.

La Fondation de Gaspé Beaubien a pris l’initiative de regrouper des organismes représentatifs de plusieurs voix au Québec en matière de protection de l’eau afin de proposer des recommandations concertées et appuyées par l’ensemble du groupe dans le cadre d’une consultation nationale sur la mise en place de la future Agence canadienne de l’eau par le gouvernement fédéral. Vous trouverez, dans ce lien, la lettre de recommandations qui fût signée par le groupe du Québec et acheminée au Ministre Wilkinson en février 2021. Depuis, nous avons appris, lors du dépôt du budget fédéral 2021-22, que 17.4 millions $ allaient être consacrés à l’Agence canadienne de l’eau pour sa mise en place et la poursuite de sa mission.

Finalement, le comité permanent de l’environnement et du développement durable du Canada, présidé par Monsieur le Député de la circonscription québécoise de Lac-Saint-Louis, Francis Scarpaleggia, a lancé une étude sur la gestion des eaux douces du Canada et a invité plusieurs parties prenantes à déposer leurs recommandations. Le regroupement du Québec initié par la Fondation de Gaspé Beaubien a décidé de déposer, encore une fois, d’une voix commune, les mêmes recommandations qui ont été déposés lors de la consultation pour l’Agence canadienne de l’eau.

Nous avons décidé de nous unir et partager nos visions et recommandations parce que nous croyons fermement que l’eau est une ressource cruciale pour l’économie et la qualité de vie des Canadiens et qu’elle nécessite une gouvernance basée sur une vision intégrée et adaptée au 21ième siècle. Nous espérons que les recommandations du Québec seront prises en compte et que cette nouvelle agence saura jouer un rôle positif dans la gouvernance de l’eau au Canada.