Le Défi AquaHacking 2020 Canada Atlantique Retour sur une aventure 100% humaine

By Laurence Basso October 14, 2020

Le Défi AquaHacking 2020 Canada Atlantique :

Retour sur une aventure 100% humaine au cœur d’enjeux environnementaux, technologiques et entrepreneuriaux

Le 18 septembre dernier marquait la fin du 2e défi AquaHacking de cette année, celui du Canada Atlantique.  Une compétition de 8 mois et une cérémonie de remise des prix de 50 000$ plus tard ; C’était la fin d’une aventure technologique, environnementale et entrepreneuriale, mais surtout humaine. D’une part avec l’équipe d’Atlantic Water Network, co-hôte du Défi, et d’autre part avec les différents partenaires impliqués, et particulièrement avec les participants au Défi.

Alors que nous sommes en train de finaliser les derniers détails, et que 5 nouvelles startups à impact environnemental, issues d’un défi AquaHacking, viennent d’être directement propulsées dans le monde entrepreneurial, il nous fait plaisir de souligner l’engagement et l’implication de tous et de revoir les grandes lignes de cette aventure qui commençait à se préparer il y a un peu plus d’un an maintenant, alors que la covid-19 ne faisait pas encore partie de nos vies et de notre quotidien.

Le lancement et les enjeux – l’événement en personne qui démarre tout

Le Défi AquaHacking Canada Atlantique a officiellement débuté le 26 février 2020 à l‘Université Saint Mary’s. Lors du lancement, les enjeux sont annoncés et ce sont les porteurs de chaque enjeu qui nous font l’honneur de les présenter. Il y en a eu 5 et ils ont été sélectionnés par un comité consultatif multisectoriel qui s’est assuré de représenter les 4 provinces du Canada Atlantique et d’identifier des enjeux locaux ayant un potentiel de développement et un impact global.

C’est donc devant une centaine de participants, un mois avant que la covid-19 ne change complètement la programmation, que l’aventure AquaHacking au Canada Atlantique a commencé.

Visionnez la vidéo de l’événement ici

 

Merci encore à nos porteurs de Défis. Leur implication dans ce Défi a été grandement appréciée, particulièrement par les équipes, qu’ils ont accompagnées dans leur cheminement pour répondre à leurs enjeux. Grâce à eux, nous en avons appris beaucoup sur des enjeux critiques et complexes, qui à long terme, nécessite des approches multiples et convergentes pour être résolu. Nous sommes heureux qu’AquaHacking ait pu mettre ces enjeux en lumière et que 3 d’entre eux aient été représentés en finale avec 5 solutions audacieuses et prometteuses …

La demi-finale – l’événement qui change tout

Depuis le lancement c’est une trentaine d’équipes qui se sont formées. Elles ont eu quatre mois pour combiner leurs vies étudiantes et professionnelles avec leur projet de startup dans le cadre de cette compétition. Et cela n’a pas été simple pour tout le monde. La pandémie a rajouté beaucoup de défis aux développements technologique et entrepreneurial.

Malgré tout, le 17 juin ce sont 16 équipes motivées et provenant de tout le Canada Atlantique, qui se sont affrontées lors d’une demi-finale virtuelle impliquant 15 juges experts en affaires, technologies et environnement.

C’est ainsi que 5 équipes et 22 participants ont été sélectionnés et que vous avez commencé à entendre parler de ExTech MIP, Well Warriors, Clean Catch Baits, What the Well et Water Innovators qui sont devenus WIDE – Water Integrated Design and Environment. Leurs  solutions adressent 3 des 5 enjeux du Défi :

  • Améliorer l’accès à l’eau potable dans les communautés rurales et indigènes
  • Améliorer le contrôle de la qualité des puits privés
  • Réduire les microplastiques liés à la pêche (récréative)

Pour revoir la demi-finale : par ici!

Le mentorat – des relations qui ouvrent les perspectives

Être finaliste d’un Défi AquaHacking c’est réaliser que son projet technologique tient la route et que l’idée de fonder une compagnie n’est plus si folle que ça finalement. Cependant, l’entrepreneuriat n’est pas une mince affaire et les Défis sont grands. Alors, pour optimiser leur chance de succès, une fois propulsés à l’étape suivante, ils sont mis en relation avec des experts et des mentors du secteur de l’eau, des technologies et des affaires dont certains provenaient de nos partenaires financiers favorisant ainsi l’engagement de leurs employés.

« J’ai adoré rencontrer différents mentors et contacts industriels, c’était tellement précieux pour nous !” Participant du Défi 2020.

« Le soutien que nous avons reçu a dépassé mes attentes, les liens avec les mentors et leur volonté de soutenir notre développement m’ont surpris. » Participant du Défi 2020.

De plus, grâce à notre supporteur régional, Océan Supercluster Canada, chaque équipe finaliste a pu recevoir un soutien financier de 2 000 dollars pour affiner leur solution et parfaire leur plan d’affaires jusqu’à la finale.

Ce qui est bien avec AquaHacking c’est que même les équipes qui n’ont pas été sélectionnées comme finalistes, mais qui souhaitent poursuivre sérieusement le développement de leur solution et de leur plan d’affaires, continuent l’aventure, notamment avec le programme de soutien des Alumni. Et c’est exactement ce qu’il s’est passé pour l’équipe « Fight Against Microplastics » : ils ne se sont pas laissé décourager et ils poursuivent leur développement. Nous vous les présenterons prochainement dans un autre article.

L’eExpédition – l’activité en ligne participative et collaborative qui scelle tout

Après la demi-finale, 17 membres des équipes finalistes se sont retrouvés immergés au cœur d’une série intensive d’activités de renforcement et de développement de compétences. Au programme : séances de discussions participatives et collaboratives avec des acteurs et des experts de l’eau. L’objectif était de sortir les finalistes de leur zone de confort, renforcer leur relation avec les porteurs de défis et les autres finalistes tout en les sensibilisant d’avantage aux enjeux des différents acteurs de l’eau.

J’ai vu l’avantage de travailler aux côtés des mentors et des autres finalistes, cela m’a permis de me concentrer moins sur la compétition et plus sur la cause en question“. – Mudiwa Mharapara

Menées par Waterlution, ces activités s’inscrivent dans le cadre plus large de ce que l’on appelle une expédition. Normalement vécues en personne en pleine nature au bord d’un cours d’eau, nous avons dû nous adapter à la pandémie et rendre les activités virtuelles.

Merci à l’équipe de Waterlution qui a su s’adapter à la situation et qui a même convaincu les participants de composer et de chanter un jingle original. Regardez la vidéo récapitulative pour en avoir un aperçu!

La finale – tout le monde gagne, l’eau en premier.

C’est le 18 septembre dernier que les finalistes du Défi AquaHacking Canada Atlantique ont présenté une dernière fois leurs solutions innovantes à un panel composé pour la première fois dans l’histoire d’AquaHacking de 6 juges experts. Les équipes partageaient toutes un même espoir : remporter l’un des prix totalisant 50 000$ pour les aider à propulser leur start-up.

C’est l’équipe Clean Catch Baits et leur appât 100% biodégradable pour la pêche récréative qui est arrivée première, remportant alors le grand prix de 20 000 $ en plus du prix du choix du public de 1 000 $! Une double victoire pour cette équipe venant de l’université Saint Mary’s à Halifax!

“C’était très encourageant pour moi de demander à mes amis et collègues de participer à la l’événement. Ils ont été surpris par une telle compétition et les grandes idées présentées”. Participant du Défi 2020.

Nous tenons à féliciter tous les finalistes pour la qualité de leurs solutions et surtout, pour leur dévouement à trouver des solutions bleues. Merci!

“Je salue votre ingéniosité et votre engagement pour un avenir meilleur en résolvant les problèmes d’eau. Je suis particulièrement heureuse que, pour la première fois dans l’histoire des Défis AquaHacking, une solution s’attaquant au problème crucial des microplastiques l’emporte. J’ai hâte de voir ce que l’avenir vous réserve, à vous et à toutes les équipes finalistes. Merci encore pour votre dévouement et pour votre participation.” Désirée McGraw, présidente et directrice générale d’Aqua Forum.”

Voici le classement final :

  1. Clean Catch Baits 21 000$
  2. Well Warriors (Clarify) 15 000$ –
  3. WIDE 10 000$ –
  4. ExTech MIP 2 500$ –
  5. What the Well, 2 500$ –

Nos finalistes auront tous une place dans un incubateur à startup pour continuer à développer leurs solutions et commencer à attaquer leur marché respectif. Grâce à notre partenariat avec MITACS, les finalistes peuvent aussi accéder à un financement supplémentaire le permettant de doubler leur prix selon les critères d’éligibilité. De plus, le TOP 3 des équipes finalistes se voit crédité des services juridiques auprès de notre partenaire Lavery Avocats.

Pour découvrir la programmation de la finale : cliquez ici

Pour réécouter la finale et les pitchs : cliquez ici 

« Je pense vraiment que les solutions présentées dans la finale d’AquaHacking de cette année sont en mesure de faire la différence pour les eaux du Canada atlantique et offrent un fort potentiel d’extension au-delà de la région. » Emma Wattie, directrice générale d’AWN

Voilà, pourquoi nous pensons que la finale AquaHacking n’est en fait que le début d’une aventure encore plus grande. Nous avons livré un défi virtuel, mais à taille humaine pour répondre à des enjeux bien réels et à l’échelle globale, si l’on tient compte du potentiel de développement des startups et de leurs solutions.

« Quelle belle cohorte. Je salue leur courage, leur ténacité et leur détermination. Lancer une start-up n’est pas chose facile, surtout dans le secteur de l’eau. Mais le faire en ces temps très particuliers, c’est encore plus difficile… C’est inspirant. Bravo à tous ! Nous avons maintenant 5 autres entreprises de technologie de l’eau pour nous aider à protéger notre eau. » Anne-Pascale Richardson, Responsable du Programme AquaHacking

Nous vous encourageons tous à suivre ces jeunes innovateurs et entrepreneurs, quel que soit leur classement à la finale, car leurs solutions feront certainement la différence pour plusieurs communautés liées à l’eau au Canada. Vous pourriez même les utiliser dans un avenir pas si lointain…

Gardez l’œil ouvert et visitez la section des alumni d’AquaHacking pour des nouvelles.

Atlantic Water Network – un partenaire de choix pour accueillir AquaHacking dans la région Atlantique

Nous tenons à remercier particulièrement l’équipe d’Atlantic Water Network (AWN) pour leur dévouement, passion et professionnalisme dans la coordination et le déploiement de ce Défi au Canada Atlantique. Nous sommes très fiers de la collaboration que nous avons développée ensemble.

«Merci à toute l’équipe d’AWN. Vous avez su révéler le meilleur du Canada Atlantique pour la protection de l’eau. Vous avez été un partenaire exceptionnel. La qualité des solutions issues de ce défi est très impressionnante. Aujourd’hui, la grande gagnante c’est l’eau » – Anne-Pascale Richardson, Responsable du Programme AquaHacking

C’est une aventure qui a commencé en 2019 alors qu’Emma Wattie, la directrice générale d’AWN avait accepté d’être juge pour la demi-finale du Défi 2019 sur le bassin des Grands Lacs et du St-Laurent à Toronto. 18 mois plus tard, c’est un tout nouveau Défi qui a été livré avec Aqua Forum au Canada Atlantique.  Celui-ci s’inscrit dans une stratégie nationale pancanadienne, avec 2 autres défis en parallèle (Colombie-Britannique et Winnipeg).

Nos partenaires – tous unis pour une seule cause

Un défi AquaHacking implique de nombreux partenaires, supporteurs, commanditaires et collaborateurs. À tous qui ont été impliqués de près ou de loin au succès de ce Défi, nous vous remercions. Merci de contribuer à un impact positif sur l’eau au Canada.

Partenaires et supporteurs nationaux

de Gaspé Beaubien Foundation | RBC Foundation | Lavery Lawyers | Ovivo | Mitacs |IBM

Partenaires et supporteurs régionaux

Saint Mary’s University | The Echo Foundation| Canada’s Ocean Supercluster| S.M. Blair Family Foundation| MEOPAR| Clean Foundation| The John and Judy Bragg Family Foundation| Atlantic Canada Water & Wastewater Association

Partenaires académiques

Saint Mary’s University| Dalhousie University| University of New Brunswick| University of Prince Edward Island| Memorial University of Newfoundland

Partenaires de programmation

Waterlution| Hackworks| Saint Mary’s University Entrepreneurship Centre