[Communiqué de presse] Le préincubateur AquaHacking étend son réseau d’un bout à l’autre du Canada

By Carmen Joy King December 10, 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Version PDF

Montréal, Québec, 25 novembre 2019 – AquaHacking, le préincubateur montréalais entièrement voué à solutionner les enjeux de l’eau par les technologies et l’entrepreneuriat, traverse maintenant le Canada pour son édition 2020. Après cinq années consécutives à se concentrer sur le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs, l’OBNL s’attaque à trois autres régions canadiennes : la Colombie-Britannique, le lac Winnipeg et les provinces de l’Atlantique. Grâce à la réussite des initiatives passées et au soutien de partenaires comme la Fondation RBC, AquaHacking a déjà entamé le premier de trois défis, en Colombie-Britannique, et se prépare à lancer les deux suivants dès janvier 2020. Les trois défis régionaux se concluront lors de la grande finale nationale qui se tiendra à l’automne 2020, à Montréal.

« Depuis ses tout débuts, AquaHacking est basé à Montréal, une ville reconnue pour son caractère innovant et son souci pour l’environnement. Continuer à tenir la finale nationale ici, à Montréal, était pour nous plein de sens et nous sommes heureux et fiers qu’AquaHacking soit associé à la métropole et serions honorés de pouvoir contribuer à la réputation et au rayonnement de notre ville. Certaines équipes ont même décroché des contrats pour travailler avec la Ville à la suite du défi », déclare Nan-b de Gaspé Beaubien, co-présidente de la Fondation de Gaspé Beaubien et initiatrice d’AquaHacking. « C’est en outillant les prochaines générations et en leur donnant une voix qu’on les prépare pour un meilleur lendemain », ajoute-t-elle.

« Chez RBC, nous croyons au pouvoir des technologies novatrices pour traiter et adapter les solutions à certains des problèmes environnementaux les plus pressants de notre époque », a déclaré Valerie Chort, vice-présidente à la citoyenneté d’entreprise chez RBC. « Nous sommes fiers de travailler aux côtés de l’Aqua Forum et du Défi AquaHacking afin de développer des solutions évolutives et réalistes pour faire face aux défis qui continuent de nuire à notre environnement », ajoute-t-elle.

« Je suis heureuse du succès que connaît l’initiative montréalaise AquaHacking, dont l’approche innovante sera maintenant déployée à travers le Canada. En tant qu’acteurs privilégiés du développement socio-économique, les entrepreneurs jouent un rôle essentiel dans l’identité montréalaise. Dans un contexte d’urgence climatique, la démarche d’AquaHacking est des plus pertinentes et permet de développer des solutions pour la gestion durable de l’eau, une question qui préoccupe la Ville de Montréal. Nous serons ravis d’accueillir la finale pancanadienne du défi à l’automne 2020 », affirme la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

En 2019, ce sont plus de 180 jeunes innovateurs qui ont participé au défi et six nouvelles entreprises ont vu le jour à la suite de celui-ci. Parmi ces six startups, quatre sont basées à Montréal. Plus de 55 000 dollars ont été distribués pour financer les projets des finalistes : The Green Stop (fontaines d’eau potable ultraperformantes et temporaires destinées entre autres aux festivals de musique extérieurs), Clean Nature (optimisation de la gestion du salage des routes par intelligence artificielle), CLIN (captation des microplastiques émis dans l’air par les sécheuses domestiques), Salt-Ed (optimisation et réduction du salage routier), Bello solutions (fontaines d’eau potable intelligentes) et Droplets (cartographie interactive des fontaines d’eau potable et sensibilisation).

AquaHacking est un réel tremplin pour le développement des technologies de l’eau et de l’engagement des jeunes à travers l’Amérique du Nord et, peut-être même, bientôt à l’échelle internationale.

 

À propos du défi AquaHacking

Le défi AquaHacking est un incubateur pour des entreprises en technologies de l’eau propulsé par la Fondation RBC, soutenue par la Fondation de Gaspé Beaubien et d’autres partenaires dont IBM Canada, GHD, Keurig, Ovivo, Sanexen, la Ville de Montréal et Ontario Power Generation.

Le préincubateur accompagne les participants tout au long des sept mois de la compétition grâce à des ateliers, à du mentorat technique et d’affaires et à un soutien financier pour les finalistes.

aquahacking.com/fr/

@AquaHacking

– 30 –

Pour plus d’information
Catherine Moreau
514-700-5550, poste 552
cmoreau@mercureconseil.ca