Plongez dans l’expérience AquaHacking Ovivo-Glenn Cattani Alex Neamtiu

By Laurence Basso Janvier 12, 2021

Ovivo est l’un des sponsors nationaux et un partenaire important du programme AquaHacking. Au fil des ans, de nombreux employés ont participé à divers Défis AquaHacking. Certains en tant que juges pour les compétitions et d’autres en tant que mentors.
Pour souligner leur engagement significatif dans la programmation d’AquaHacking, nous avons récemment rencontré Glenn Cattani, directeur de l’ingénierie pour les systèmes en carbure de silicium (SiC) et Alex Neamtiu, analyste principal, finances et trésorerie de l’entreprise, qui ont respectivement fait office de juge lors de la demi-finale et de mentor pour le Défi AquaHacking Canada Atlantique. Continuez à lire pour découvrir leur retour d’expérience!

 

  • Parlez-nous un peu de vous.

Alex Neamtiu : Je m’appelle Alex Neamtiu et je suis chez Ovivo depuis un peu plus de 3 ans maintenant. J’ai rejoint le département de la trésorerie de l’entreprise en 2017 et j’ai participé à diverses initiatives de financement de l’entreprise telles que la gestion des liquidités et des risques, le financement et la planification. Plus récemment, mon rôle s’est transformé en aide aux fusions et acquisitions de la société, en me tenant au courant des tendances et des développements du secteur, en recherchant des opportunités d’investissement et en évaluant les mérites des sociétés cibles potentielles et leur adéquation stratégique avec le portefeuille plus large d’Ovivo.

J’ai participé au Défi AquaHacking Canada Atlantique en tant que mentor.

Glenn Cattani : Je travaille avec Ovivo depuis 2018, et travaille dans le secteur de l’eau depuis 19 ans.

Dès ma sortie de l’université, j’ai travaillé pendant 4 ans comme représentant de la commission de service sur le terrain pour Zenon Env. J’ai commencé à travailler pour FilterBoxx, une compagnie d’Ovivo, en 2005 en tant qu’ingénieur de projet. Au sein de cette petite organisation, j’ai assumé de nombreux rôles chez FilterBoxx, notamment en tant que chef de projet, vendeur/directeur des ventes, services techniques et ingénieur de terrain.

Je suis maintenant le chef d’équipe d’ingénierie chez Ovivo. J’ai participé à la demi-finale du Défi AquaHacking Canada Atlantique en tant que juge technique.

  • Que pensez-vous du Défi AquaHacking?

Alex Neamtiu : Le monde est confronté à d’importants problèmes liés à l’eau. Malheureusement, à l’instar du changement climatique, ces problèmes se développent lentement, ce qui donne la fausse impression que, collectivement, nous avons largement le temps de réagir. Ce qui rend AquaHacking intéressant, c’est qu’il sensibilise les jeunes générations à certains de ces problèmes urgents tout en offrant une plateforme qui permet de donner un retour d’information, un encadrement et le soutien nécessaire pour développer des solutions gagnantes.

Glenn Cattani : Le Défi AquaHacking est un lieu où nous pouvons soutenir la croissance de groupes d’innovateurs indépendants dans des domaines dans lesquels nous ne nous aventurons généralement pas, et donc qui suscitent rarement notre intérêt et un développement technique.  Ce genre de mission génératrice de solutions nous oblige à rester vigilants, à regarder au-delà de notre quotidien et à explorer des zones qui ne sont pas notre zone de confort, et c’est une mission que nous devrions entreprendre chaque année.

Quelle est votre meilleure expérience reliée au Défi?

Alex Neamtiu : L’équipe que j’ai encadrée a remporté le Défi AquaHacking Canada Atlantique 2020 : Clean Catch Baits. C’était un moment très satisfaisant, d’autant plus que je pense que leur solution était très innovante et avait un grand potentiel.

Glenn Cattani : Pour moi, le point culminant est de voir l’excitation, l’énergie et de voir les étincelles jaillir en soi lorsque les présentateurs montrent leurs innovations.

  • Pourquoi la gestion de l’eau est-elle importante en Amérique du Nord et dans le monde entier?

Alex Neamtiu : Dans l’ensemble, l’Amérique du Nord est chanceuse en ce qui concerne la disponibilité de l’eau, le coût de son obtention ainsi que les ressources nécessaires à sa gestion. Cela peut amener cette partie du monde à agir avec complaisance et à tenir ce privilège pour acquis, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses au long terme. Je suis d’avis que l’Amérique du Nord devrait être en mesure de montrer l’exemple en matière de gestion de l’eau et s’efforcer de fournir un modèle ainsi qu’une assistance au reste du monde, en particulier dans les régions qui sont moins favorisées à cet égard.

  • Comment l’innovation peut-elle contribuer à la préservation de l’eau? 

Alex Neamtiu : Je crois que l’innovation est l’un des piliers importants qui peuvent aider à résoudre les problèmes actuels de l’eau. Travailler dans l’industrie pour une entreprise dont les produits sont à la pointe de la technologie donne de nombreuses raisons d’être optimiste quant aux mérites de l’innovation, mais donne aussi un aperçu de ses limites.

Changer la façon dont nous utilisons l’eau dans les activités industrielles, commerciales et individuelles peut avoir un impact plus immédiat et plus durable que les seuls progrès technologiques. Par exemple, les airbags (innovation) ne compensent pas les mauvaises conduites (comportement) mais peuvent contribuer à atténuer les dommages.

Glenn Cattani : Autant l’eau est une ressource renouvelable, autant le coût de son “entretien” en tant qu’eau douce et propre continuera d’augmenter à mesure que son utilisation s’accroîtra d’année en année.  Sa gestion, son traitement et sa distribution doivent être diligents, et ses innovateurs doivent relever le défi à chaque occasion, car elle pourrait devenir un produit coûteux qui n’est disponible que pour les “nantis” et non pour les “démunis”.

  • Si vous aviez un conseil à donner aux participants, actuels et futurs, quel serait-il ?

Alex Neamtiu : De s’engager autant que possible avec leurs idées et d’explorer toutes les possibilités de les améliorer et de transformer leurs solutions en réalité.

Glenn Cattani : Avoir le courage de s’aventurer dans l’inconnu et le connu. Tout ce qui nous entoure peut bénéficier de l’innovation.

Envie d’en savoir plus? Lisez notre entrevue avec Christopher Lewis, juge à la demi-finale d’AquaHacking Colombie-Britannique & directeur de l’ingénierie à Ovivo.

À propos d’Ovivo.

Ovivo est un fabricant et un fournisseur mondial d’équipements de gestion de l’eau. Avec des bureaux dans 13 pays à travers le monde, dont un à Montréal, QC, Ovivo fournit des solutions de traitement de l’eau à la fois conventionnelles et hautement technologiques pour les marchés industriels et municipaux. Elle s’appuie sur son vaste réseau mondial pour offrir des pièces et des services à ses clients.