Défi AquaHacking 2016 : Cinq finalistes >> Cinq gagnants

Défi AquaHacking 2016 : Cinq finalistes >> Cinq gagnants


 

Le 7 octobre dernier, dans le cadre du Sommet AquaHacking 2016 : Unis pour le Saint-Laurent, le grand gagnant du DÉFI AquaHacking 2016 a été annoncé parmi les cinq équipes finalistes. Durant plusieurs mois, ces équipes ont développé des solutions technologiques permettant de mieux préserver le fleuve Saint-Laurent. 


Et le grand gagnant est… 
Info-Baignade. L’équipe a remporté le grand prix, soit une bourse de 10 000 $, accompagné d’un contrat premier client d’une valeur de 10 000 $, d’un an de soutien par l’écosystème IBM, d’une place assurée au sein de la cohorte d’accélération de l’incubateur District 3 (Université Concordia) ainsi que de 6 heures de consultation auprès de professionnels en finances, marketing et juridique. Leur solution est une application mobile qui consiste en un système d’alerte précoce, dont le but est de prédire les risques  de contamination à chaque lieu de baignade du fleuve Saint-Laurent. 

La 2e place 
Solutions to Innovate, a remporté la deuxième place avec sa solution qui consiste en un système de piliers flexibles modulaires pour atténuer l’érosion des berges causée par les vagues dues au vent et à la navigation. L’équipe a remporté une bourse de 7 500 $, un contrat premier client d’une valeur de 7 500 $, un an de soutien par l’écosystème IBM, une place assurée au sein de la cohorte d’accélération par l’incubateur Centech (École de technologie supérieure) et 4 heures de consultation auprès de professionnels en finances, marketing et juridique. 

La 3e place 
Composée par plusieurs universitaires, l’équipe eFish a remporté la 3e place pour son application mobile conçue spécifiquement pour la grande communauté de pêcheurs! L’application leur offre une vaste gamme d’informations sur les espèces de poissons, la réglementation en vigueur sur la pêche, les données partagées par d’autres pêcheurs, les cartes pour les cours d’eau, les points d’accès, l’essentiel pour l’organisation d’une sortie de pêche et finalement, l’option de partager ses prises sur les réseaux sociaux, question de garder ses amis informés! L’équipe est repartie avec une bourse de 5 000 $, un contrat premier client d’une valeur de 4 000 $, un an de soutien par l’écosystème IBM et 3 heures de consultation auprès de professionnels en finances, marketing et juridique. 

La 4e place 
L’équipe H2EAU s’est vue décerner la 4e place avec une bourse de 3 000 $, un an de soutien par l’écosystème IBM et 2 heures de consultation auprès de professionnels en finances, marketing et juridique. Dans le but de contribuer à la préservation du Saint-Laurent, cette équipe d’étudiants-chercheurs en sciences de l’eau a développé l’application web GO-Explo, qui consiste à encourager l’exploration, la protection et la valorisation des richesses du fleuve à des fins éducatives et récréatives. 

La 5e place  
L’utilisation de drones à longue autonomie pour la capture de données, photos aériennes et le prélèvement d’échantillons d’eau à des fins d’analyses scientifiques, voilà la solution conçue par Dronoflow. Composée par un biologiste et trois étudiants de l’École de technologie supérieure, membres du club étudiant Dronolab, l’équipe remporte une bourse de 2 000 $ et un an de soutien par l’écosystème IBM. 

Mention spéciale du Ministère de Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques 

Pour l’édition 2016 du DÉFI AquaHacking, le Ministère de Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a décidé d’octroyer une mention spéciale à une des équipes finalistes basée sur l’aspect innovateur de la solution. L’équipe Dronoflowa reçu cette honneur. 

Le jury de la finale était composé de cinq personnalités dont les contributions sont reconnues en technologies de l’innovation, environnement et entrepreneuriat : Mitch Garber, Mylène Paquette, Jean-François Barsoum, Caroline Losson et Philippe III de Gaspé Beaubien. 

Retour à la salle de presse