AquaHacking 2016 se poursuit* avec Maxim Bragoli

AquaHacking 2016 se poursuit* avec Maxim Bragoli


 

Existe-t-il des endroits autour ou sur fleuve (Saint-Laurent) dont les citoyens pourraient s'approprier présentement?

Comme la question est large, je vais m’aventurer dans une direction et parler davantage du territoire de Montréal.

Oui il y a plein de terrains que les citoyens peuvent s’approprier pour développer des projets temporaires. Pour avoir une vue d’ensemble des terrains vacants à Montreal, la plateforme de Lande (http://www.landemtl.com) est un excellent outil. 

MaximBragoli1.png#asset:1773

En théorie, tous les terrains vacants peuvent être animés par les citoyens.  Il faut avant tout comprendre que tous les terrains même vacants sont la propriété d’une personne morale. Ça peut autant être une compagnie, la ville, le gouvernement provinciale, qu’un simple individu. Donc, on peut dire que l'accès à un terrain dépend toujours de la volonté de son propriétaire. Alors pour connaître qui possède le terrain, il suffit d’aller à la ville avec l’adresse du site et vous obtiendrez les coordonnées du propriétaire.  Et de là vous pouvez communiquer avec cette personne afin de lui expliquer le projet que vous voulez faire.

Encore faut-il garder en tête que la partie la plus difficile est toujours de négocier avec le propriétaire. 

M. Maxim Bragoli // Panéliste expert du Sommet AquaHacking 2016


Dans le cadre du Sommet AquaHacking 2016 Unis pour le Saint-Laurent des questions ont été posées aux conférenciers via la plateforme Sli.do. Toutes n'ont pas pu être adressées lors du sommet, cependant les conférenciers ont accepté de répondre ultérieurement par écrit.

Retour à la salle de presse