AquaHacking 2016 se poursuit* avec Mme Tremblay d'Environnement Canada

AquaHacking 2016 se poursuit* avec Mme Tremblay d'Environnement Canada


 

Rôle du PZIP dans la diffusion des connaissances :

Le Programme Zones d’intervention prioritaire (PZIP) permet à Stratégies Saint-Laurent et aux douze comités ZIP répartis le long du fleuve Saint-Laurent de mener une multitude d’activités de diffusion d’information sur les enjeux et priorités du PASL. Chaque bénéficiaire opte pour sa propre stratégie de diffusion de l’information. Celle-ci peut inclure l’organisation d’activités de sensibilisation ou de formation, la publication dans les médias sociaux, la mise à jour de fils d’actualités, la publication de bulletins d’information et d’articles dans les journaux ou périodiques, des apparitions dans les radios ou à la télévision, la tenue de kiosque d’information lors d’évènements ciblés, etc. Ainsi, par le biais du PZIP, un transfert de connaissance sur les enjeux du fleuve Saint-Laurent est orchestré afin de favoriser la sensibilisation des communautés locales à l’égard de l’importance et la vulnérabilité de l’écosystème du Saint-Laurent. 

mctremblay1.png#asset:1761


Rôle du PZIP dans la concertation régionale :

Le PZIP permet également aux bénéficiaires de soutenir la concertation des acteurs œuvrant le long du Saint-Laurent et de susciter leur engagement pour l’amélioration de la qualité de leur environnement. En plus de soutenir la gestion intégrée du Saint-Laurent, le programme finance des activités qui contribuent à l’atteinte des grands objectifs établis par les gouvernements fédéral et provincial par l’entremise du PASL. Combiné à leurs activités de communication et de diffusion des connaissances, les bénéficiaires du PZIP œuvrent principalement à :
• la mise sur pied et au fonctionnement de comités/groupes de concertation locaux sur un ou plusieurs enjeux du PASL;
• la participation active à des activités structurées de concertation organisées par un tiers incluant les comités de concertation sur un ou plusieurs enjeux PASL et les groupes de travail nationaux ou internationaux concernant le Saint-Laurent;
• à la mise à jour du Plan d’action et de réhabilitation écologique (PARE).

La conduite de ces activités de concertation sur l’ensemble du territoire du Saint-Laurent permet aux bénéficiaires du PZIP de jouer un rôle de premier plan dans la concertation régionale sur les enjeux et priorités du PASL (http://planstlaurent.qc.ca/fr/... ). 

Mme Marie-Christine Tremblay // Conférencière invitée au Sommet AquaHacking 2016


* Dans le cadre du Sommet AquaHacking 2016 Unis pour le Saint-Laurent des questions ont été posées aux conférenciers via la plateforme Sli.do. Toutes n'ont pas pu être adressées lors du sommet, cependant les conférenciers ont accepté de répondre ultérieurement par écrit.

Retour à la salle de presse