[Séries] Les Humains derrière AquaHacking: Melissa Dick

By Carmen Joy King Février 21, 2020

Melissa Dick est Responsable du Développement depuis l’automne 2019. Elle s’est jointe à l’équipe alors que nous étions sur le point de lancer la Finale du Défi 2019 au AquaHacking Fest à Montréal, QC. Elle a déménagé à Montréal depuis Toronto pour occuper ce nouveau poste au siège social d’AquaHacking, où elle est responsable de notre Programme des Alumni, ainsi que des relations avec les centres de recrutement à travers le Canada.

Découvrez Melissa à travers ces quelques questions…

Quel est ton parcours professionnel avant d’arriver à AquaHacking?

Je viens à AquaHacking avec une solide expérience en recherche sur la biologie de l’eau et des poissons et en gestion d’initiatives de bassins versants communautaires de partout au Canada. J’ai toujours cherché à faire avancer le travail des organisations qui visent à avoir un impact social et environnemental positif sur la société. J’ai travaillé à plusieurs niveaux gouvernementaux, au niveau fédéral avec Pêches et Océans Canada, et au niveau municipal par le biais de la table ronde du bassin versant de la rivière Coquitlam en Colombie-Britannique et des bureaux de protection de la nature en Ontario. J’ai passé de nombreuses années en tant que technicien de terrain et chercheur, à collecter des échantillons d’eau des lacs et des rivières et à capturer des poissons de toutes formes et tailles pour enregistrer les mesures et les observations de leur comportement et de leur santé. La recherche a toujours été une de mes passions et j’ai eu le privilège de travailler en étroite collaboration avec des entreprises de technologies propres pour identifier de nouvelles opportunités de marché pour leurs services ou produits, générer des recommandations sur les meilleures pratiques pour collecter et gérer les données sur la qualité de l’eau, réunir des informations sur les pêcheries pour éclairer les décisions de gestion, etc. J’ai également beaucoup apprécié pouvoir m’engager avec les membres de la communauté pour leur faire découvrir les merveilles et la beauté du monde naturel, même en milieu urbain, et les encourager à devenir des défenseurs et des intendants de leurs cours d’eau locaux.

Qu’est ce qui t’allumes le plus dans ton travail (en général)?

Voir un individu réaliser qu’il peut atteindre un plus grand potentiel, établir des liens avec des alliés improbables.

Selon toi, pourquoi devrait on s’intéresser à ce que fait AquaHacking?

Les problèmes qui affectent nos systèmes d’eau douce aujourd’hui sont incroyablement complexes. Aucune discipline ou solution seule ne fournira les réponses dont nous avons besoin. AquaHacking encourage les approches multidisciplinaires dans son défi de conception et valorise toutes les perspectives. Pour cette raison, je pense que les solutions générées par AquaHacking auront des impacts plus importants et plus durables.

Quel(le) est ton lac ou ta rivière préféré(e)?

La rivière Stellako, en Colombie Britanique.

Pour toi, qu’est ce que c’est un lac ou une rivière en santé?

Un lac ou une rivière en santé a un écosystème aquatique dynamique avec des poissons, des invertébrés, de la végétation, des oiseaux aquatiques et une mégafaune.

Quand tu ne travailles pas, qu’est ce que tu aimes faire?

J’adore planifier et partir à l’aventure en plein air avec des amis et la famille.

Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu ?

Faire confiance au processus.

Quels sont tes gestes ou efforts ou résolutions pro-environnementaux?

Choisir des options zéro déchet lorsque je vais à l’épicerie et soutenir les agriculteurs et les producteurs alimentaires locaux.

Quel est ton meilleur souvenir d’AquaHacking?

Mon premier événement AquaHacking a été la finale 2018 à Toronto. Je me souviens être entrée dans le bâtiment de Design Exchange et avoir vu la pièce avec les lumières, les écrans géants, la musique, les chaises et les gens. Je n’avais jamais rien vécu de tel. Je savais que j’avais découvert quelque chose de très excitant.

Quelle(s) plateforme(s) sociale(s) utilises tu le plus?

J’aime beaucoup Twitter. J’ai pu étendre mon réseau professionnel,  rencontrer et avoir des conversations avec de nouveaux contacts via Twitter. Je pense que c’est une excellente plate-forme pour apprendre sur quoi les autres travaillent et pour établir de nouvelles connexions. Suivons-nous les uns les autres – mon pseudo c’est @Feelin_Fishy!